Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

14,5 milliards d'euros de notes de frais ne sont pas remboursés





Le 3 Décembre 2015, par

Procédures trop longues et décourageantes, pertes de justificatifs, des montants trop faibles ou tout simplement l'oubli : la gestion des notes de frais est un véritable casse-tête pour l'entreprise. Et une source de frustration pour les salariés.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Une étude réalisée par Ruigrok NetPanel pour le compte de Unit4 montre que chaque année, ce sont 14,5 milliards d'euros de notes de frais qui ne sont pas réclamés dans les 9 pays du panel de l'enquête. En France, cela représente 212 € par an en moyenne par salarié, où 0,6 milliard d'euros ne sont pas remboursés.

C'est bien pire aux États-Unis où les notes de frais non réclamées se montent à 347 € en moyenne chaque année, soit 8,7 milliards d'euros. L'Espagne est le pays où les salariés sont les moins pénalisés avec une moyenne annuelle de 90 € (0,5 milliard d'euros de notes de frais ne sont pas remboursés). 

Malheureusement pour les employeurs, ces difficultés ou ces oublis pour se faire rembourser des notes de frais ont une influence négative : ces obstacles influent négativement sur l’opinion qu’ont les salariés de leur entreprise, engendrant une forte démotivation. Par ailleurs, dans certains pays européens, un quart des salariés doit patienter plus d’un mois entre la soumission de la demande et le remboursement des frais engagés.

En outre, 23 % des salariés français interrogés estiment que leur employeur tire un avantage financier (à leurs dépens) des procédures de remboursement des frais. Voilà qui n'arrange pas les relations dans l'entreprise…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur



1.Posté par Chris le 08/01/2016 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les entreprises ont en effet tendance à sa focaliser sur le montants des dépenses (hotel, restaurant..) et en oublie les coûts indirects liés au processus de traitement d'une note de frais.
Une étude réalisée par HRS et la fondation GBTA sur l’impact financier de la gestion des notes de frais démontre que le temps de réalisation d'une note de frais est de 20 minutes soit un coût pour l'entreprise de 53€. Par ailleurs, le processus comporte également des erreurs dans 1 cas sur 5, avec un impact financier direct : 18 minutes par note de frais corrigée, soit 48 €.
Cette étude est disponible sur http://wellcom.fr/presse/hrs/2015/11/etude-hrs-gbta-impact-financier/

Chris
http://www.lucca.fr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook