Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Air France : colère des syndicats après la forte hausse de rémunération des dirigeants





Le 23 Février 2017, par

Le comité central d'entreprise d'Air France a été pour le moins houleux. Les syndicats ont en effet appris que les membres du comité exécutif du groupe ont vu leur rémunération augmenter de 41% l'an dernier.


Les rémunérations destinées aux quinze membres dirigeants du comité exécutif a représenté 4,8 millions d'euros en 2016. En 2015, cette somme était de 3,4 millions. De quoi provoquer la colère et l'incompréhension de plusieurs syndicats de personnels, dont FO qui s'insurge contre cette hausse qualifiée de « pharaonique ». Des négociations sont en effet en cours pour réaliser des gains de productivité au sein de l'entreprise, qui va aussi lancer une filiale à bas coûts.

La direction insiste donc sur une modération salariale pour les personnels navigants qu'elle n'applique pas, semble-t-il, à ses dirigeants… Une « provocation », aux yeux de FO, alors que l'entreprise est à la veille de sa négociation annuelle obligatoire qui débute le mois prochain. « Nos dirigeants se gavent littéralement alors qu'ils nous demandent des efforts et une rigueur salariale », déplore Sud-aérien.

La réponse d'Air France a été que la part variable versée aux membres du comité exécutif avait augmenté, « sans plus d'explications » selon le représentant de Sud-aérien. Cela avait été aussi le cas pour Alexandre de Juniac, l'ex-PDG parti en 2015 : sa rémunération avait explosé de 65% grâce à une part variable très généreuse.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : air france

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France
















Rss
Twitter
Facebook