Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Air France : le projet d'accord pour la création de la filiale low cost est sur la table





Le 9 Février 2017, par

Dans le cadre du programme « Boost », la direction d'Air France entend créer une nouvelle compagnie aérienne « low cost »… mais pas à n'importe quel coût ! L'entreprise a livré ce jeudi 9 décembre un projet d'accord aux organisations qui représentent les pilotes.


Cette compagnie à bas coûts, c'est un véritable caillou dans la chaussure de la direction du transporteur aérien. Les relations sociales avec les pilotes sont exécrables depuis des mois, depuis que la société a montré sa volonté de mettre sur pied une nouvelle filiale low cost. L'an dernier, plusieurs mouvements de grève liés au dossier Transavia ont paralysé l'activité d'Air France, pour les mêmes raisons.

Cette fois, la direction du groupe s'appuie sur des bases plus solides. Ce projet d'accord se base en effet sur des négociations qui ont débuté en décembre. Il est ouvert aux signatures des organisations de pilotes (la SNPL et SPAF) jusqu'au 24 février, avec la possibilité d'un délai si celles-ci en avaient besoin. Surtout, Air France s'est engagé à faire opérer les vols de cette compagnie par ses pilotes, avec les mêmes règles d'utilisation et de rémunération en vigueur dans l'entreprise.

Pour être rentable, cette filiale à bas coûts devra profiter des efforts sur la compétitivité du groupe au complet, notamment la mutualisation sur l'ensemble des pilotes des réductions de coûts « pilotes » selon les termes du programme « Boost ». Air France veut faire décoller les premiers vols moyen-courrier dès cet automne, puis les long-courriers d'ici l'été 2018. La compagnie aérienne indique par ailleurs que la flotte destinée à cette filiale ne dépassera pas les 18 A320 (moyen-courrier) et les 10 A340/A350 (long-courrier).


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : air france

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »
















Rss
Twitter
Facebook