Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Air France veut toujours créer une filiale low cost





Le 6 Février 2017, par

Air France a toujours l'intention de créer une filiale à bas coûts, qui figure dans le plan « Boost » proposée par la direction aux syndicats. Mais les pilotes ne vont sans doute pas l'entendre de cette oreille et la signature semble difficile, mais les ponts ne sont pas coupés.


Franck Terner, le directeur général de la compagnie aérienne, cherche toutefois à convaincre les syndicats du bien fondé du plan « Boost » concocté par la direction pour faire redécoller Air France. Ce courrier, dévoilé par Terner, indique que la direction a répondu à la principale revendication des pilotes : un contrat unique « avec les règles d'utilisation et de rémunération d'Air France ». Dans ces conditions, difficile de refuser la création de cette nouvelle compagnie low cost.

« Ne pas faire la nouvelle compagnie, c'est renoncer à cette croissance et à toutes les conséquences positives qu'elle emportera pour vous après des années de stagnation », selon le directeur général. Le SNPL, principal syndicat des pilotes, se prononcera le 13 février. Mais les événements de ces derniers mois, durant lesquels la compagnie aérienne a tenté en vain de mettre sur pied une filiale à bas coûts, montrent que les choses seront sans doute difficiles.

Les pilotes avaient déjà fait grève pendant l'Euro 2016 pour protester contre certaines dispositions du plan « Transform 2015 » qui réduisait, entre autres la majoration des heures de nuit — elle passait de 50% à 40%. Mais c'est en 2014 que l'opposition à la création d'une filiale low cost a été la plus forte : les pilotes avaient mené un mouvement contre le développement de Transavia, occasionnant 15 jours de grève.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : air france

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »
















Rss
Twitter
Facebook