Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Alstom vend des TGV aux États-Unis





Le 28 Août 2016, par

Le train à grande vitesse ne s’est pas vraiment imposé aux États-Unis, qui restent le pays de la voiture et de l’avion. Il existe néanmoins ne ligne à grande vitesse qui relie Boston à Washington, en passant par New York et Philadelphie.


Opérée par la compagnie ferroviaire Amtrak, cette ligne compte 730 km et elle fait rouler, depuis 2000, des trains Acela construits par une coentreprise entre Bombardier et Alstom (ce dernier n’en détient toutefois que 25%). Pour renouveler ces rames, Amtrak a cette fois décidé de s’en remettre à Alstom seul.

L’entreprise a signé un contrat d’1,8 milliard d’euros pour 28 trains pouvant transporter 400 passagers. Ces TGV rouleront à 257 km/h dans un premier temps, avant de passer à 300 km/h. Il faut actuellement tous heures pour relier New York à Washington (350 km). L’enjeu est de taille, car il s’agit pour Amtrak d’augmenter le nombre de passagers tout en optimisant les frais d’exploitation.

En 2014, cette ligne à grande vitesse a transporté 3,5 millions de passagers ; avec les nouvelles rames Avelia Liberty, les capacités de passagers sont de 35% supérieures. Ces trains seront produits à Hornell, dans l’État de New York, où Alstom possède une ligne de production. Celle-ci va s’agrandir et 400 emplois y seront créés.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : transport

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook