Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Android domine le marché des smartphones





Le 5 Novembre 2016, par

Sur le marché des smartphones, les choses sont claires : il y a une plateforme qui domine de la tête et des épaules, et les autres. Android, le système d’exploitation développé par Google, est utilisé par pratiquement 9 appareils sur dix.


La firme Strategy Analytics a fait les comptes, et ils montrent si besoin était qu’Android est le grand vainqueur en termes de parts de marché sur le secteur des smartphones. Au troisième trimestre, il représente en effet 87,5% des 375 millions d’appareils vendus en être début juillet et fin septembre. Les autres plateformes doivent se contenter de la portion congrue, à commencer par Apple dont iOS — installé dans l’iPhone — compte 12,1%.

Quand Android a gagné plus de 10% sur un an, iOS dévisse de plus de 5%. Quant aux autres systèmes d’exploitation, ils doivent se partager 0,3% seulement du marché : BlackBerry et Microsoft (Windows 10 Mobile) doivent se partager des miettes de plus en plus petites.

Néanmoins, ce qu’Apple perd en volume, l’entreprise le gagne en valeur. L’iPhone capte en effet 103% des profits de l’industrie. Plus de 100% ? Oui, car tous les autres constructeurs de smartphones perdent de l’argent dans cette activité : si Android est plébiscité par les utilisateurs, la plateforme ne permet pas de gagner un seul dollar…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : smartphone

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"
















Rss
Twitter
Facebook