Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Apple conteste le redressement record de la Commission européenne





Le 19 Décembre 2016, par

Apple n’entend pas verser au fisc irlandais les 13 milliards d’euros du redressement réclamé par la Commission européenne cet été. Le constructeur informatique a étayé ses arguments contre cette décision.


La réplique d’Apple va passer par le tribunal de la Cour de justice de l’Union européenne. Dans une interview à Reuters, le directeur financier d’Apple, Luca Maestri, et le directeur juridique Bruce Sewell ont explique qu’« Apple n'est pas un cas unique en ce qui concerne la loi. Apple est une cible pratique parce qu'il génère beaucoup de gros titres ».

Plus sérieusement, la firme à la Pomme est d’accord avec le gouvernement irlandais qui estime que le régulateur européen a tout simplement ignoré le droit, en se basant sur des « hypothèses factuelles gravement divergentes », notamment vis à vis des spécialistes en fiscalité irlandaise. Les services de Margrethe Vestager, commissaire à la Concurrence, se seraient contredits quant à la source de la réglementation que « l’Irlande est supposée avoir enfreint ».

Bruxelles estime qu’Apple n’a été taxé qu’à hauteur de 0,005% en 2014. De quoi soulever de sérieuses interrogations quant aux facilités fiscales accordées par Dublin à l’entreprise. L’affaire n’en est encore qu’à ses débuts, et il est probable qu’on n’en connaitra la fin que d’ici quelques années.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : apple

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France
















Rss
Twitter
Facebook