Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Archos rebondit en 2013





Le 17 Mars 2014, par

Après un premier semestre extrêmement difficile, Archos a su redresser la tête. Le constructeur français de smartphones et de tablettes a fini l'année sur une note positive, comme l'avait annoncé son PDG Loic Poirier.


Archos a ainsi affiché un chiffre d'affaires annuel de 143,7 millions d'euros, soit une baisse de 7% largement due aux difficultés des premiers mois de 2013. Le dernier trimestre a permis à l'entreprise de se ressaisir, avec des ventes en hausse de 16% par-rapport à la même période de 2012. Malgré des revenus plus faibles, les pertes ont été ramenées à 1,4 million d'euros, contre 39 millions en 2012. Les marges se sont largement améliorées, explique t-on chez Archos. Comment expliquer ces résultats somme toute encourageants ? « Archos a recherché une montée en gamme de ses produits, au risque de ralentir son chiffre d'affaires, lui permettant ainsi de retrouver des niveaux de marge meilleurs qu'en 2012 », écrit le constructeur.
 
Le fabricant, un des derniers dans le secteur grand public en France, s'est lancé dans une série de tablettes thématiques (pour la cuisine, les enfants, les joueurs…) ainsi que sur le marché des smartphones d'entrée de gamme de bonne qualité. Deux secteurs réputés difficiles, mais où Archos a su faire parler son expertise.
 
Pour l'année 2014, Archos mise sur sur une nouvelle gamme de produits connectés : périphériques « santé » comme des pèse-personne, bracelets et montres fitness, mais aussi une plateforme de capteurs domotiques pour la maison. De plus, Archos élève en gamme son catalogue de smartphones, avec des modèles aux marges un peu plus confortables à même de concurrencer les constructeurs étrangers.
 
Une stratégie qui s'accompagnera d'un développement inédit envers les entreprises, au travers du rapprochement avec Logic Instrument, spécialiste des terminaux mobiles durcis (particulièrement résistants).


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook