Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Automobile : l'industrie française sur le déclin





Le 26 Septembre 2016, par

La crise économique dont nous sortons à peine a un impact très important sur plusieurs secteurs, comme c'est le cas pour l'automobile. En France, si l'activité a redémarré, on reste bien loin des niveaux d'avant 2009.


En 2009, l'industrie automobile française avait atteint les 2,3 millions d'immatriculations neuves. Cette année, elle devrait de nouveau tutoyer les 2 millions ; en 2015, le seuil des 1,5 million de véhicules produits avait été dépassé, ce qui représente 100 000 unités de plus en deux ans. Avant la crise, les constructeurs français écoulaient, bon an mal an, 2,5 millions de voitures.

Ces chiffres, données par l'Observatoire Cetelem de l'automobile, ne doivent pas masquer la réalité : le secteur industriel français de l'automobile est sur le déclin. Plusieurs usines emblématiques ont réduit la voilure, voire carrément fermé leurs portes ces dernières années, comme le site PSA à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis en 2014. Des plans de compétitivité ont également été mis en place pour éviter des fermetures, sans augmenter les salaires.

Renault a perdu 10 000 postes depuis le début de la crise, PSA a supprimé plus de 20 000 emplois. Et les sous-traitants également ont particulièrement soufferts, avec la destruction de 40 000 emplois. Les constructeurs hexagonaux ont aussi procédé à des délocalisations, qui semble bien difficiles à rapatrier sur le territoire français. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »
















Rss
Twitter
Facebook