Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Baisse surprise de la consommation des ménages





Le 1 Juillet 2015, par

Depuis le début de l’année, les clignotants de l’économie française virent au vert, donc un en particulier qui est très important : la consommation des ménages. Ce moteur est capital pour soutenir la croissance du pays, et depuis janvier il alimente cahin-caha la reprise dans l’hexagone.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Oui mais voilà, le moteur a connu un petit recul en mai. Rien de très grave, puisque la baisse n’est que de 0,1% d’après l’Insee. Mais elle suit une stagnation constatée en avril, tandis que l’institut s’attend à une croissance de la consommation des ménages de 0,2% seulement au second trimestre. Ce n’est pas ce qu’on peut qualifier de performance exceptionnelle. C’est en tout cas insuffisant pour alimenter comme il se doit une reprise qui manque toujours de souffle pour réduire le chômage.

La baisse du taux de change entre l’euro et le dollar, la baisse des prix du pétrole, les taux d’intérêt faibles, tout cela n’est peut-être pas suffisant pour pousser les foyers français à la consommation. Ce sont surtout le marché du travail, toujours aussi catastrophique, et l’investissement des entreprises (qui fait défaut) sont les deux indicateurs qui restent dans le rouge. Or, ce sont ceux-là qui aideront à pousser à la consommation.

On est donc loin de l’enthousiasme qui prévalait au premier trimestre, où la croissance de la consommation avait été de 0,9% (+3,6% en rythme annuel). Mais depuis, le prix du brut a augmenté et le moral des patrons est retombé dans les chaussettes, c’est à dire à 97, sous la moyenne de 100.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook