Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Boeing : les subventions américaines pour le 777X jugées illégales





Le 28 Novembre 2016, par

Une partie des subventions américaines reçues par Boeing pour son futur 777X ont été jugées illégales par l’Organisation mondiale du commerce. Une excellente nouvelle pour l’Union européenne… une défaite pour les États-Unis.


En 2013, l’État de Washington décidait d’étendre les exemptions fiscales dont bénéficiait Boeing et ce, jusqu’en 2040, explique la Commission européenne dans le communiqué. Des subventions « massives additionnelles de 5,7 milliards de dollars données par l'Etat de Washington à Boeing » que l’OMC a jugées illégales, poursuit la commissaire européenne Cecilia Malmstroem.

Un panel d’experts du gendarme du commerce international, a tranché en faveur de l’Union européenne et d’Airbus ce lundi 28 novembre. Ces subventions, déguisées en « aides d’État », sont bien illégales et non conformes aux règles de l’OMC. Les États-Unis ont trois mois pour se conformer au jugement, mais il est probable que le pays fasse appel de la décision.

Boeing et Airbus se mènent une guerre sans merci à l’OMC depuis dix ans concernant justement les aides accordées par les États-Unis et l’Europe à leurs avionneurs respectifs. C’est un coup dur pour le 777X, futur long-courrier de Boeing, dont la production doit démarrer en 2017 avec de premières livraisons prévues pour 2020.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : boing

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France
















Rss
Twitter
Facebook