Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Boost, la filiale low cost d'Air France, approuvée par les pilotes





Le 20 Février 2017, par

C'est une nouvelle que la direction d'Air France attendait sans doute avec une certaine fébrilité. Les pilotes de la compagnie aérienne ont approuvé la création d'une filiale à bas coûts, à même de rivaliser avec les transporteurs low cost.


Les pilotes avaient jusqu'au 24 février pour apposer leur signature au projet Boost : ils n'ont pas attendu jusqu'à cette date pour l'approuver puisque 58,1% d'entre eux acceptent la création de cette filiale. Le vote a été très suivi, près de 74% des pilotes ayant participé à la consultation. 

Air France avait multiplié les engagements envers ses pilotes. Notamment que la filiale serait détenue à 100% par la compagnie aérienne et surtout, qu'elle ne pourrait être vendue. La filiale disposera d'une flotte limitée à 18 moyen-courriers et 10 long-courriers. De quoi rassurer des pilotes échaudés par les précédentes expérimentations de la direction qui, cette fois, a pris le temps de la négociation avec les arguments qui conviennent.

Air France nourrit une grosse ambition avec Boost. Cette compagnie low cost sera d'abord lancée sur les lignes aériennes qui perdent de l'argent ; les premiers vols auront lieu dès cet automne en commençant par le moyen-courrier. Pour le long-courrier, il faudra attendre l'été prochain. L'objectif pour le groupe est de concurrencer les compagnies aériennes du Golfe sur le long-courrier, et les compagnies à bas coût de type Ryanair sur le moyen-courrier.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : air france

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »
















Rss
Twitter
Facebook