Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bose attaque Beats en justice pour violation de brevets





Le 28 Juillet 2014, par

Une nouvelle plainte dans le secteur de l’industrie high-tech a été déposée mais cette fois par un acteur rarement sur le devant de la scène pour des questions de violation de brevets : la marque de matériel musical de luxe Bose. Cette dernière aurait déposé plainte contre la marque Beats, spécialisée dans les casques audio et récemment rachetée par Apple, pour violation de cinq brevets. De quoi, peut-être, mettre des bâtons dans les roues de la marque à la pomme croquée.


Le rachat de Beats par Apple pour 3 milliards de dollars, ce qui fera d’un des fondateurs de la société, le rappeur Dr Dre, le rappeur le plus riche de l’histoire de la musique, n’est pas encore totalement finalisé qu’une plainte pourrait bien tout faire sauter.
 
La société Bose, spécialisée dans le son ultra-haute définition, a déposé une plainte auprès du tribunal du Delaware contre Beats Electronics. Bose accuse la société d’avoir violé pas moins de cinq brevets différents que Bose aurait déposés sous la marque QuietComfort. Ce seraient des technologies spécifiques permettant de réduire le bruit ambiant tout en assurant une très haute définition du son dans les casques et les écouteurs.
 
Ce qui pourrait fortement inquiéter Apple c’est que cette plainte est assortie d’une demande d’interdiction de commercialisation de plusieurs produits de Beats Electronics déposée par Bose auprès de l’ITC, l’International Trade Commission. Si cette dernière va dans le sens de Bose, le marché américain pourrait être bloqué pour Apple et le rachat de Beats Electronics pourrait s’avérer un échec pour la marque à la pomme.
 
De plus, Bose a également déposé une plainte pour concurrence déloyale mettant en avant l’appui important que la marque Beats a eu auprès des stars pour percer dans un secteur pourtant saturé.
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook