Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Brexit : Paris veut accueillir les sociétés de la City





Le 6 Février 2017, par

Paris veut être en tête du choix des organismes financiers qui décideront de quitter la City de Londres après le Brexit. La région a orchestré une véritable opération séduction auprès de 80 responsables de groupes installés dans la capitale britannique.


Le Brexit « dur » qui semble se profiler va sans doute représenter pour les institutions financières basées à Londres la perte du passeport qui leur permet aujourd'hui de commercer librement avec le reste de l'Union européenne. Ces sociétés iront chercher refuge dans un pays de l'UE et plusieurs destinations se détachent. Francfort, Luxembourg, Dublin, Amsterdam…

Ces villes ont des atouts à faire valoir, mais c'est aussi le cas de Paris. C'est du moins le message qu'entend faire passer la délégation qui s'est rendue à Londres ce lundi 6 février. « Il y a 20 ou 30.000 salariés de la City potentiellement concernés et je me bats pour qu'ils viennent chez nous », a expliqué à l'AFP Gérard Mestrallet, président de l'association Paris Europlace.

Des élus de tous les bords étaient présents pour vanter la « stabilité » de la région parisienne, et pour rassurer sur la fiscalité hexagonale. « Des progrès ont été faits post-Brexit, notamment sur l'impôt sur les sociétés », selon Gérard Mestrallet. Mais il faudra sans doute attendre le résultat de l'élection présidentielle, début mai, pour que les décideurs anglais fassent un choix éclairé.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »
















Rss
Twitter
Facebook