Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Brexit : l’Union européenne avance unie





Le 30 Avril 2017, par

Les négociations s’annoncent difficiles pour le Royaume-Uni qui va divorcer de l’Union européenne. Les 27 États membres de l’UE ont en effet décidé de montrer leur unité face à Londres.


La partie ne sera pas gagné pour Theresa May, ou pour tout autre gouvernement qui sera issu des élections législatives du 8 juin. Ce samedi 29 avril, s’est en effet tenu un sommet à Bruxelles des 27 États membres de l’Union européenne (sans le Royaume-Uni, bien évidemment), durant lequel l’adoption des orientations générales dans le cadre du Brexit a été décidé très rapidement.

Le divorce entre Londres et Bruxelles devra être prononcé avant le mois de mars 2019, dans le cadre de négociations où l’Union européenne entend avancer unie. Le sommet visait précisément à confirmer l’unité et la solidité du « bloc » européen face au Royaume-Uni qui n’aura donc pas la partie facile. Il faut dire que cela procède de l’existence même de l’organisation : montrer une faille dans l’armure revenait à donner des armes à tous ceux qui veulent multiplier les sorties de l’UE. L’objectif est de démontrer que le Royaume-Uni n’obtiendra pas de meilleur accord en dehors de l’UE, qu’en dedans.

François Hollande, dont c’était le dernier sommet européen, a indique qu’il y avait un coût et des conséquences à quitter l’Union. Ce n’est certes pas une « punition » comme il le dit, mais cette sortie est synonyme de pertes d’avantages. Les 27 veulent d’abord organiser le divorce d’avec Londres, avant d’envisager des accords futurs. Et la question du solde des comptes, qui pourrait atteindre 60 milliards d’euros, sera au cœur des discussions.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?
















Rss
Twitter
Facebook