Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Brexit : la vénérable Lloyd’s va déménager une partie de son activité à Bruxelles





Le 30 Mars 2017, par

À peine l’article 50 du traité de Lisbonne a-t-il été déclenché que déjà, les premières défections apparaissent après le lancement du Brexit. La Lloyd’s de Londres va déménager une partie de ses effectifs à Bruxelles.


C’est un fleuron de la City de Londres qui va déménager une partie de ses activités sur le continent européen. Le géant de l’assurance va en effet créer une filiale à Bruxelles d’ici 2019… qui est aussi l’année où le Royaume-Uni aura définitivement quitté l’Union européenne. Les deux ans qui viennent serviront à négocier les termes du divorce entre le plus et l’Union européenne.

Le siège de la Lloyd’s reste à Londres, mais la société va déménager une centaine de salariés dans la capitale européenne. L’Union européenne représente 11% du chiffre d’affaires de la vénérable entreprise, installée à Londres depuis 1688. Le choix de Bruxelles a été fait selon plusieurs critères comme l’environnement réglementaire et la présence de main d’œuvre qualifiée.

La direction de la Lloyd’s avait fait une campagne active pour le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne. Comme on le sait, les électeurs britanniques ont fait un autre choix. D’autres entreprises, notamment des banques et des institutions financières, vont devoir elles aussi songer à s’installer sur le continent si elles souhaitent pouvoir commercer avec le reste de l’UE sans devoir régler des frais. HSBC a ainsi annoncé un déménagement d’employés vers Paris.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"
















Rss
Twitter
Facebook