Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bruxelles : enquête sur le commerce électronique en Europe





Le 26 Mars 2015, par

En Europe, le commerce électronique souffre de blocages dus, entre autres, à la géographie de l’Union. La Commission européenne compte bien y remédier et va lancer en mai une vaste enquête sur ce secteur.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
« Des obstacles techniques, tels que le blocage géographique, peuvent empêcher les consommateurs d’accéder à certains sites web à cause de leur lieu de résidence ou des informations de leur carte de crédit », explique t-on à la Commission. Les premiers résultats de cette enquête seront connus mi-2016, et c’est à partir de là que l’on saura si Bruxelles entame des démarches contre des entreprises spécifiques.

Aujourd’hui, il est pratiquement impossible pour un téléspectateur français d’accéder à un match de football retransmis sur une chaîne de télévision anglaise payante, ou encore d’acheter de la musique sur une boutique en ligne hors de l’hexagone.

La Commissaire Margrethe Vestager en charge du dossier a donné d’autres exemples d’aberrations : « je ne comprends pas pourquoi je peux regarder mes chaînes danoises favorites - un service pour lequel j'ai payé - à Copenhague, mais pas quand je suis à Bruxelles ». 15% des consommateurs européens ont réalisé des achats auprès d’un commerce en ligne situé dans un autre État membre.

Amazon et Google sont notamment dans le collimateur de Bruxelles, qui cherche à déterminer si ces obstacles sont de nature privée. Mais l’enquête va porter sur l’éventail le plus large de fournisseurs de contenus et de biens.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : bruxelles, europe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook