Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Budget 2015 : de 4 à 6 milliards d’économies supplémentaires





Le 24 Octobre 2014, par

Le projet de Budget 2015 pour la France est décidément un casse-tête pour l’exécutif, tout comme pour la Commission européenne en charge de le valider. On ne sait trop lez tractations qui se déroulent en coulisses, mais les marchandages doivent être importants.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Comme on le sait, l’Union européenne a son mot à dire sur les budgets de chacun des 28 Etats membres. Une nécessité pour éviter les effets de l’emballement d’une potentielle crise comme l’Europe l’a connu en 2008/2009. La Commission doit donner son feu vert avant la fin du mois de novembre, mais Bruxelles peut avancer sa décision plus tôt, fin octobre, pour certains pays en délicatesse avec les chiffres. La France n’en est pas encore là.

Mais le budget 2015 concocté par les équipes d’Emmanuel Macron et Michel Sapin déplaît. La Commission a adressé une mise en garde aux autorités françaises, car ce projet ne correspond pas aux exigences européennes en matière de réduction des déficits. La réponse de Paris au courrier de Bruxelles doit prendre en compte ces exigences, tandis qu’à la Commission, on attend des gestes concrets. Notamment en matière de réduction des dépenses publiques.

L’exécutif européen joue la carte du donnant-donnant. Il accepte les arguments de la France concernant sa méthodologie de calcul, permettant à la France de placer son effort budgétaire sous la barre des 0,5% de PIB, mais en échange le gouvernement doit inscrire de 4 à 6 milliards d’euros d’économies supplémentaires à son budget. À la base, l’UE en réclamait 8…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : budget, europe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook