Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Burger King avale Hippopotamus





Le 26 Avril 2017, par

Le Groupe Bertrand va bel et bien reprendre le Groupe Flo. L’exploitant français des enseignes Burger King, Quick France, mais aussi des restaurants Au Bureau et Café Leffe avale Hippopotamus, Taverne de Maitre Kanter et Bistro Romain.


Les négociations allaient bon train depuis le mois d’avril, mais cette fois c’est la bonne. Le Groupe Flo va donc passer sous la coupe du Groupe Bertrand, via une augmentation de capital de 72,3 millions d’euros à laquelle souscrira le prétendant. Le Groupe Flo prendra le contrôle de Financière Flo, qui recevra ensuite un coup de pouce des banques pour restructurer la dette du groupe.

Le Groupe Flo est dans la tourmente : l’an dernier, son chiffre d’affaires a reflué de près de 10% à 265 millions d’euros, tandis que l’entreprise a essuyé une perte de plus de 65 millions. Depuis le 7 avril, la cotation du groupe est suspendue. L’action valait 1,35 euro, mais avec l’augmentation de capital prévue dans le protocole avec le Groupe Bertrand, elle ne sera plus que de 10 centimes.

En comparaison, le Groupe Bertrand est un mastodonte du secteur avec des revenus de 1,3 milliard. Les enseignes détenues par la société emploie 11 000 salariés et elles comptent 650 restaurants. En dehors des marques très populaires comme Burger King et Quick, le Groupe Bertrand est aussi l’exploitant de brasseries parisiennes comme Lipp ou Le Procope.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : restauration

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »
















Rss
Twitter
Facebook