Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ces sports qui ne tolèrent pas les lunettes





Le 16 Juin 2014, par Optic 2000

D’après Jean-Louis Llouquet, médecin fédéral de la Fédération Française de Boxe, « 30 % des sportifs présentent une amétropie », c’est-à-dire un défaut de la vision. Après 45 ans par ailleurs, tous les sportifs commencent à souffrir de presbytie, c’est-à-dire d’une dégradation de la vue de près. Autant dire que la question de la vision dans le sport est loin d’être anecdotique : elle se pose à tous les sportifs réguliers, au moins une fois dans leur vie.


© Marco Desscouleurs - Fotolia.com
© Marco Desscouleurs - Fotolia.com

Problème de vue et pratique sportive

Pour corriger une amétropie, les solutions ne sont pas légion : lunettes, lentilles de contact ou intervention chirurgicale. Toutes n’offrent pas le même confort, et chacune a son budget. Les lunettes sont, sans équivoque, la solution la plus économique, mais elles sont peu adaptées à la pratique sportive. La chirurgie est vraisemblablement la plus confortable, mais elle reste onéreuse. Le compromis idéal pour la plupart des sportifs réguliers est donc à chercher du côté des lentilles de contact.
 
Les lentilles sont en effet appréciées des pratiquants réguliers, car elles sont « conçues pour que, très rapidement, la personne oublie qu’elle les a sur les yeux » commente Philippe Blanc, spécialiste de la contactologie chez Optic 2000. « Elles n’entrainent en outre aucun rétrécissement du champ visuel, puisqu’elles suivent parfaitement les mouvements des yeux ». Ce sont des détails importants, car certaines pratiques sportives ne sauraient se passer d’un tel confort.

Solution de vision et performance

Squash, tennis, badminton : impensable de pratiquer sérieusement un quelconque sport de raquette en portant des lunettes qui risquent de tomber au sol à la moindre accélération. Quant aux sports de balle, type football, basket ou volley, ils ajoutent à ces considérations la nécessité d’avoir une vision large, ce que ne permettent pas non plus les lunettes. Du reste, nul besoin d’être sportif de haut niveau, ou un fin technicien pour apprécier le confort de la lentille.

Le joggeur du dimanche souffrant d’amétropie sait en effet à quel point il est désagréable de devoir redresser ses lunettes sur son nez à chaque foulée. Bon nombre de sportifs réguliers ou occasionnels optent ainsi pour les lentilles de contact. Rigides ou souples, journalières ou annuelles, portées quotidiennement ou réservées pour les jours d’entrainement en supplément des lunettes, les lentilles s’adaptent à tous les profils d’utilisation. Elles sont pour beaucoup, la solution de confort, la botte secrète que l’on sort quand on a besoin d’oublier ses problèmes de vue.

Il est d’ailleurs une catégorie de sportifs qui les apprécient d’ailleurs particulièrement : les enfants. « A la récréation, les lentilles de contact leur permettent de jouer à la marelle, à la corde à sauter, au foot, avec leurs camarades sans crainte de les abîmer », avance le Syndicat des Fabricants et Fournisseurs d’Optique de Contact. Peu de parents le savent, mais les lentilles peuvent être portées dès le plus jeune âge en remplacement des lunettes. Bien que cette option ne relève pas toujours de la nécessité, elle peut être particulièrement appréciée par les enfants très actifs.

Précautions d’usage et contre-indications

« Les signes de lassitude au port des lunettes se multiplient passé l’âge de 8 ans», d’après le SYFFOC. Il n’y a donc pas d’âge pour considérer le port de lentilles de contact. Il est en revanche impératif que le nouveau porteur apprenne à bien les mettre, et ce quel que soit son âge. On peut alors se tourner vers son ophtalmologiste ou son opticien. « Nous avons un rôle essentiel pour conseiller les porteurs de lentilles et dédramatiser la première pose », confirme Philippe Blanc, « chez Optic 2000 nous avons d’ailleurs 1200 magasins dans toute la France, ce qui permet à chacun d’avoir son opticien à proximité ».
 
Il est facile d’obtenir le conseil d’un spécialiste qualifié pour toute question concernant les lentilles de contact. Mieux vaut donc ne pas s’en priver. Cela vaut également pour les personnes déjà équipées. Car si les lentilles peuvent s’avérer libératrices pour beaucoup de sportifs souffrant d’une affection de la vue, elles n’en restent pas moins formellement contre indiquées dans toute une série de sports. Il en va ainsi des sports nautiques, ou encore des sports de combat. Le contact des lentilles avec l’eau ou leur exposition à des chocs répétés sont susceptibles d’endommager l’œil. Dès le moindre doute, inutile d’hésiter : autant poser la question à un professionnel de santé.


Ces sports qui ne tolèrent pas les lunettes
Optic 2000, première enseigne française de distribution optique, met à votre service son réseau de 1200 opticiens implantés sur tout le territoire. 

L’enseigne s’est engagée en 2011 dans une démarche de certification AFNOR attestant du professionnalisme de ses opticiens et de la qualité de service mise en œuvre auprès de ses clients. Si vous souhaitez passer aux lentilles, vous trouverez conseil gratuitement auprès de votre opticien Optic 2000. 

La délivrance des lentilles de contact est soumise à prescription médicale, et nécessite une ordonnance de votre ophtalmologiste. Liste des points de vente Optic 2000 disponible sur : https://www.optic2000.com/espace-magasins  

Retrouvez les engagements sur la lentille de la part d’Optic 2000 sur https://www.optic2000.com/lentilles-de-contact.html




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook