Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Chômage : les Français favorables à la suppression des allocs en cas de refus d’emploi





Le 30 Octobre 2014, par

D’après un sondage Viavoice publié jeudi 29 octobre par Les Echos et France Info, plus de 60 % des Français seraient favorables à une suppression des allocations chômages pour les demandeurs d’emploi qui refuseraient trois offres successives.


@Shutter
@Shutter

Un sondage qui va clairement en faveur d’une réforme de l’assurance-chômage, chère à Pierre Gattaz, le patron du Medef, et Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie. Si pas de réponse positive à trois offres d’emploi, pas d’allocs ! Telle est la position de plus de 60 % des Français sur cette question, d’après un sondage Viavoice publié jeudi 29 octobre par le quotidien économique Les Echos et France Info.

 

Dans le détail, 63 % des Français approuvent cette mesure visant à limiter les allocations-chômage pour les chômeurs qui feraient les fines bouches. Parmi eux, 30 % sont tout à fait favorables, 33 % favorables. A noter que 32 % sont opposés à cette mesure, alors que 5 % des personnes interrogées ne se sont pas prononcées sur la question.

 

Mais ce n’est pas tout. D’après le sondage en question, 69 % des Français seraient également favorables à la réduction du montant des allocations des demandeurs d’emploi les plus aisés. Ainsi donc les Français semblent en grande majorité favorables à un contrôle du versement des allocations chômage, sous conditions, comme l’avait indiqué François Rebsamen, ministre du Travail, déclenchant ainsi une polémique de plus pour le gouvernement.

 

Là où les Français feront sans doute plaisir aux syndicats, c’est sur la réduction dans le temps des allocations-chômage. 46 % y sont favorables alors que 47 % y sont clairement opposés. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook