Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Contrôleurs aériens : pas de grève cette fin de semaine





Le 1 Juillet 2015, par

Il n’y aura pas de grève des contrôleurs aériens ce jeudi et vendredi 2 et 3 juillet. Après un ultime round de négociation, le principal syndicat de la profession a annoncé qu’il renonçait finalement au mouvement.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Le secrétaire d’État aux Transports, Alain Vidalies, a salué la nouvelle et se félicite de l’accord trouvé « sur la base des propositions du gouvernement ». Il faut dire que le mouvement tombait au plus mal, alors que les vacances et les départs débutent cette semaine. Une ultime séance de négociation entre le SNCTA, principal syndicat des contrôleurs aériens, et le gouvernement a permis aux deux positions de rapprocher les points de vue. Les aiguilleurs ont voté l’arrêt du mouvement avant même qu’il débute.

Le syndicat a obtenu plusieurs avancées : le gouvernement s’est ainsi engagé à considérer une rallonge à l’issue de la première phase d’expérimentation de la nouvelle organisation du travail, censée générer plus de productivité. Une rallonge destinée aux contrôleurs participants à ce programme pourra accompagner la prime de 2 500 euros, comme s’y est engagé le gouvernement, mais cela fera partie d’une négociation ultérieure.

En ce qui concerne un autre point d’achoppement, celui du budget de la navigation aérienne, le SNCTA a obtenu la mise en place d’un comité dont la mission est d’observer les statistiques du trafic. L’idée étant ensuite de bonifier le taux de la redevance versée par les compagnies suivant l’évolution du trafic aérien. Tout est encore loin d’être réglé, mais le syndicat estime que les avancées obtenues permettent de lever le mouvement de grève.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook