Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Dette grecque : Emmanuel Macron pour un allègement





Le 22 Mai 2017, par

Les premières manœuvres européennes ont débuté pour Emmanuel Macron, qui s’est pour la première fois depuis son élection à la Présidentielle avec Alexis Tsipras, le Premier ministre grec.


L’objectif est de trouver un compromis afin d’alléger la dette grecque afin qu’Athènes puisse récupérer une nouvelle tranche d’aide du plan de financement international dont bénéficie le pays, lourdement touché par la crise. Avec Alexis Tsipras, Emmanuel Macron a rappelé sa volonté de trouver un accord sur ce dossier sensible au niveau européen.

C’est en tout cas le travail auquel va s’atteler Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, qui participe ce lundi 22 mai à son premier Eurogroupe à Bruxelles. La réunion des ministres des Finances de la zone euro ainsi que le Fonds monétaire international se rencontrent effectivement aujourd’hui afin de trouver un compromis sur la dette de la Grèce. Les positions restent à rapprocher.

D’un côté, le FMI exige des modalités claires et un calendrier réaliste, de l’autre l’Allemagne ne voudrait s’engager dans un accord que si cela est nécessaire. Pour les détails, il faudra voir plus tard. Un flou que veut éviter Athènes à tout prix, le pays ayant évidemment besoin de la manne internationale. Sur ce plan au moins, le gouvernement grec a trouvé un allié en la personne d’Emmanuel Macron.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : grèce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"

Fusions acquisitions : les pièges de l’engagement

Louis BERNARD, auteur de "La gestion de crise illustrée", nous livre les enseignements de la crise des missiles de Cuba
















Rss
Twitter
Facebook