Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EDF prend le contrôle du nucléaire d'Areva





Le 30 Juillet 2015, par Léa Pfeiffer

Areva et EDF ont annoncé être parvenus à un accord qui prévoit notamment « un contrôle majoritaire » de l’électricien sur la filiale nucléaire d'Areva. Mais cela ne sera pas suffisant pour garder l'entreprise à flot.



EDF va acquérir jusqu'à 75% d'Areva NP

Cette cession devrait rapporter quelque 2 milliards d’euros au spécialiste du nucléaire Areva, toujours en grande difficulté financière. L'entreprise confirme d'ailleurs qu’elle aura également besoin d’une augmentation de capital « significative » pour combler ses besoins de financement d’ici à 2017. Une facture évaluée à « environ 7 milliards d’euros ».

EDF prévoit d’acquérir entre 51 % et 75 % du capital d’Areva NP, incluant la construction des réacteurs nucléaires, l’assemblage des combustibles et les services à la base installée. 

Résultat de l’arbitrage rendu le 3 juin par François Hollande au profit d’EDF, l’accord consiste à diviser Areva selon ses deux composantes historiques : la construction de réacteurs et leur maintenance d’un côté, la fourniture de combustible nucléaire et leur retraitement de l’autre.

L'Etat va mettre la main au portefeuille

C’est Bernard Fontana qui a été choisi conjointement par EDF, Areva et le gouvernement pour devenir le président d’Areva NP. Il lui reviendra la difficile tache de redresser le maillon le plus faible de la filière nucléaire française : la construction des réacteurs.

L’accord, dévoilé jeudi matin à l’occasion des résultats semestriels des deux groupes, inclura également une révision de leur contrat de traitement-recyclage des combustibles usés, pour lequel Areva a consenti à EDF des baisses de prix ces dernières années.

Le ministre de l’économie Emmanuel Macron avait indiqué le 21 juillet que l’accord sur le rachat par EDF d’Areva NP serait dévoilé à la fin du mois mais que les annonces sur la recapitalisation d’Areva par l’Etat interviendraient plus tard. Areva et EDF n’ont pas souhaité commenter ces informations

 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook