Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EDF va remettre en marche sept réacteurs d’ici la fin du mois





Le 13 Décembre 2016, par

Avant la fin du mois de décembre, EDF remettra en route sept réacteurs nucléaires, éloignant ainsi le spectre de la pénurie d’énergie en plein hiver.


Ces réacteurs font actuellement l’objet d’inspection de l’autorité de la sûreté nucléaire (ASN). Les travaux vont visiblement bon train, puisque trois de ces réacteurs seront remis en service le 29 décembre, plus tôt que prévu. L’ASN a autorisé le redémarrage des sites de Tricastin 3, Dampierre 3 et Gravelines 2.

L’autorité avait précisé au début de mois que les 7 réacteurs à l’arrêt en ce moment pourront redémarrer à partir du 31 décembre. Ces contrôles ont été décidés suite à des craintes concernant la qualité de l’acier qui compose les cuves des réacteurs. RTE, le gestionnaire du réseau haute tension, craignait des difficultés d’approvisionnement.

Les mois de janvier et de février sont traditionnellement ceux du pic de consommation d’électricité en France : pas question donc de rater ce rendez-vous. EDF estime que la disponibilité au mois de janvier de ses moyens de production sera de 90%. Cela représente 5 à 6 réacteurs à l’arrêt, ce qui est dans la norme d’après Philippe Sasseigne, directeur du parc nucléaire en exploitation d'EDF. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : edf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France
















Rss
Twitter
Facebook