Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

ERDF : un changement de nom qui fait polémique





Le 31 Mai 2016, par

ERDF, qui gère le réseau français de distribution d’électricité, change de nom. L’entreprise, né en 2008 comme une filiale à 100% d’EDF, se rebaptise Enedis. Dans la polémique.


EDF l’assure : ce changement de nom, appuyé par la Commission de régulation de l’énergie, ne coûtera que 20 à 25 millions d’euros. Le déploiement de la nouvelle marque se déroulera lentement (sur les 18 à 24 prochains mois) afin d’en lisser les coûts. Mais les syndicats estiment que ce changement de nom va coûter 300 millions d’euros, au frais des usagers.

Un chiffre considéré comme « erroné et totalement fantaisiste », rétorque la direction. D’après le groupe, ces 300 millions d’euros représenteraient la « valeur théorique » de la marque ERDF. Même si Enedis veut jouer profil bas, cela n’empêchera l’entreprise de devenir « partenaire officiel » du Tour de France cette année. Et d’orchestrer, sans doute, une campagne de publicité pour promouvoir la nouvelle marque auprès du grand public.

Ces dépenses étaient-elles réellement utiles ? Les syndicats du groupe, en particulier la CFE-CGC, estiment que cet argent aurait été mieux investi dans l’amélioration des services, ou à éviter « d’augmenter les factures ». Ennemis a généré l’an dernier 14 milliards d’euros de chiffres d’affaires et emploie 39 000 salariés.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : edf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook