Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Electricité : vers une facture de rattrapage deux fois plus élevée





Le 29 Juin 2016, par

La décision du Conseil d'Etat prise en juin 2016 d'annuler un arrêté de 2014 avait conduit à une situation que la plupart des ménages français ne vont pas apprécier : ils devront payer plus cher leur électricité dès la rentrée et ce pendant plusieurs mois. EDF réussirait ainsi à récupérer une partie de son manque à gagner issu de l'arrêté fixant la hausse à 2,5 % en 2014, moins que ce qu'espérait l'énergéticien.


cc/pixabay
cc/pixabay
La facture de rattrapage pour EDF, qui concerne 28 millions de foyers en France soit ceux soumis aux tarifs réglementés fixés par la CRE, risque d'être plus élevée que prévu. Ségolène Royal avait, à la suite de la décision du Conseil d'Etat, annoncé un rattrapage pour un montant global de 750 millions d'euros qui se serait répercuté sur les factures d'électricité des Français.

La hausse, qui devrait survenir en septembre 2016, était selon la ministre de l'Ecologie, de 1,50 euro par mois pendant 18 mois. Au total, les ménages auraient donc dû payer environ 30 euros de plus. Mais il semblerait que la somme finale sera bien plus élevée.

Une source anonyme présente au salon du nucléaire au Bourget a déclaré à la presse que la somme que doit récupérer EDF est bien supérieure à 750 millions d'euros. Elle serait même supérieure au milliard d'euros ce qui va, de fait, augmenter les sommes que les Français devront payer chaque mois. Ces sommes pourraient être doublées.

Selon cette source, en effet, ce seraient 3 euros par mois et non 1,5 euro que les Français verront être ajoutés à leur facture pendant 18 mois. La somme total avoisinerait donc les 55 euros et non les 30 euros comme le prétendait Ségolène Royal.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook