Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

En Belgique, Mobistar devient Orange





Le 4 Mai 2016, par

Disparition remarquée en Belgique : la marque Mobistar s’efface en effet au profit d’Orange. Les actionnaires d l’opérateur en ont décidé ainsi en ce 4 mai, ce qui marque un nouveau pas vers une transition complète vers la marque de la maison-mère.


Mobistar s’appellera donc Orange Belgium, en vertu d’un processus de transition opérée pour mieux coller avec la stratégie d’harmonisation voulue par le groupe français. Le calendrier a été fixé : le site internet va basculer vers l’adresse orange.be à partir du 8 mai, puis le lendemain, l’action Mobistar va changer de mnémonique ; elle passera de MOBB à OBEL.

Orange va orchestrer une campagne de communication massive pour faire connaître le changement de nom de Mobistar aux consommateurs belges à partir du 10 mai. Tout cela va s’accompagner du déploiement de la nouvelle marque chez les détaillants et dans le réseau de points de vente.

Orange procède à une réunification de sa marque partout où cela est possible. La croissance de l’opérateur provient surtout des pays où il est implanté, en dehors de la France où les affaires sont plus difficiles.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : orange

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »
















Rss
Twitter
Facebook