Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Facebook et WhatsApp : le deal à 19 milliards de dollars en danger ?





Le 7 Mars 2014, par

Facebook souffre d'une mauvaise image en ce qui concerne le respect de la vie privée. Le réseau social donne ici le bâton pour se faire battre, car à l'instar de Google, il n'hésite jamais à piller les informations personnelles de ses utilisateurs pour afficher toujours plus de publicités ciblées.


Ce gros appétit de Facebook pour tout ce qui touche aux données privées pourrait bien lui poser un gros problème. L'entreprise de Mark Zuckerberg est la cible de deux organisations de défense de la vie privée, le Center for Digital Democracy et l'Electronic Privacy Information Center, dans le cadre de l'acquisition de l'application de messagerie instantanée WhatsApp. Un rachat à 19 milliards de dollars qui pourrait bien être compromis par cette plainte. Les deux associations pointent l'incompatibilité des conditions d'utilisation de Facebook et de WhatsApp; avant d'aller plus loin dans la procédure de rachat, il convient donc d'après elles d'aller au fond de l'affaire.
 
Elles ont porté plainte auprès de la FTC (Federal Trade Commission, dont l'aval est indispensable à Facebook pour poursuivre l'intégration de WhatsApp), réclamant que le projet d'acquisition soit stoppé pour permettre l'analyse des questions liées à la protection de la vie privée. Il faut dire que les deux sociétés ont des visées bien différentes. Alors que Facebook cherche à afficher un maximum de publicités ciblées en piochant allègrement dans les informations confidentielles de ses utilisateurs, WhatsApp s'est engagé depuis sa création à ne pas collecter de données à des fins publicitaires.
 
Le rachat de WhatsApp par Facebook implique donc nécessairement une modification des conditions d'utilisation. Le réseau social assure néanmoins que WhatsApp continuera de vivre de manière autonome et respectera ses engagements en matière de respect de la vie privée. La FTC devra obtenir des réponses claires avant de valider l'acquisition.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook