Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Familles : le gouvernement veut-il leur peau ?





Le 24 Novembre 2014, par Jessie Convers

Réforme du congé parental, politique familiale, mise sous condition de ressource des allocations, les Français en ont ras-le-bol. Jusqu’où le gouvernement ira-t-il ?


Les familles sont de plus en plus nombreuses à manifester leur mécontentement vis à vis des réformes gouvernementales qui visent les familles, comme le révèle un récent sondage réalisé par Ifop : 81 % des Français estiment que la politique fiscale menée par le gouvernement pénalise fortement les familles. Depuis 2012, les familles paient notamment plus d’impôt depuis que le plafond de quotient familial a été réduit de 2336 € à 2000€ par demi-part en 2012, puis à 1500 € pour les revenus de 2013. Malmenées économiquement parlant, les familles sont également majoritairement opposées aux dernières réformes visant à modifier le congé parental ainsi que de mettre sous condition de ressource les allocations familiales, puisque 3 Français sur 4 (74 %) sont opposés à la réforme du congé parental. La raison ? Ils estiment qu’il est en effet plus facile pour un seul parent de prendre un congé parental de 3 ans plutôt que de le réduire à 2 ans pour l’un et à 1 an pour l’autre. De plus, la mise sous condition de ressources des allocations familiales risque un abaissement année après année du seuil à partir duquel les allocations familiales seront réduites, voire supprimées, selon le collectif qui assure selon le sondage Ifop que 8 Français sur 10 (77 %) y sont opposés. Pour Julie Graziani, porte-parole des Familles Plumées « C’est un refus clair et net de la réforme du congé parental dont on sait qu’elle est inutile et source de graves difficultés pour les familles ».

La porte-parole met également en lumière l’homogénéité des Français mécontents qui s’opposent à la politique familiale menée par le gouvernement puisque « il n’y a pas de différence selon le sexe, l’âge ou l’orientation politique des personnes interrogées ». Ce son en effet des grands-parents, jeunes enfants accompagnés de leurs parents mais aussi des couples sans enfants qui ont manifesté ce dimanche dans une cinquantaine de villes en France, contre la réforme du congé parental et la modulation des allocations en fonction des revenus. Ces deux mesures seront examinées en deuxième lecture à l’Assemblée nationale à partir d’aujourd’hui. La mobilisation des quelques milliers de manifestants avait pour objectif de sensibiliser le gouvernement au mécontentement des familles qui voient à travers ces réformes la démolition de la politique familiale.
 
 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook