Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Fiat Chrysler pourrait se séparer d'Alfa Romeo et de Maserati





Le 23 Août 2017, par

C'est l'année prochaine que Fiat Chrysler dressera sa feuille de route pour les cinq prochaines années. En attendant, les rumeurs vont bon train autour d'une hypothétique cession de plusieurs activités du constructeur automobile convoitées par plusieurs concurrents.


Fiat Chrysler Automobiles (FCA), le septième constructeur automobile mondial, sait que plusieurs de ses marques font saliver de potentiels prétendants. Des groupes chinois, et notamment Great Wall Motor, lorgnent vers Jeep afin de monter en gamme dans le secteur très porteur (et très rémunérateur) des SUV. Ce dernier aurait ainsi fait connaitre ses intentions auprès de l'entreprise italo-américaine, sans déposer d'offre ferme toutefois. Jeep est un gros morceau : à elle toute seule, la marque est valorisée plus de 20 milliards d'euros…

Mais Fiat Chrysler ne veut sans doute pas lâcher la proie pour l'ombre. La rumeur veut désormais que le groupe étudie une scission de ses marques les plus haut de gamme, à savoir Maserati et Alfa Romeo ; les activités de production de composants pourraient également être cédées. Ce mouvement fait partie des diverses options examinées : rien ne dit que FCA veuille effectivement se séparer de ces marques reconnues. Mais les vendre permettrait non seulement de récupérer de l'argent frais, mais surtout de concentrer les efforts et les investissements sur les activités grand public. Notamment sur les fameux SUV…

FCA fait face à plusieurs difficultés, que ce soit la hausse des coûts ou la hausse des investissements pour l'automobile électrique et autonome. Céder la branche « luxe » du groupe permettrait à l'entreprise d'accumuler 7 milliards d'euros. Il ne faut cependant pas s'attendre à une décision rapide : rien ne devrait être décidé avant 2018. Les prétendants vont donc devoir ronger leur frein.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France
















Rss
Twitter
Facebook