Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Free : la 4G sans augmenter les tarifs ?





Le 4 Décembre 2013

Xavier Niel frappe fort une fois de plus : la nouvelle offre commerciale proposée par Free inclus la 4G à son forfait 19,99 euros, sans en augmenter le prix. Dans un communiqué, l’entreprise affirme par ailleurs que cette nouvelle offre «divise par cinq le prix proposé sur le marché pour ce type de forfait».


Un réseau mature ?

crédit: Olivier Ezratty
crédit: Olivier Ezratty
D’après Free, il ne s’agit que de placer la 4G à son « juste prix ». Free met également en avant le fait que son réseau ait été constitué dès son origine pour supporter la 3G ainsi que la 4G. Ainsi, plus de 700 sites sont d’ores et déjà opérationnels, selon l’opérateur : plus de 1000 communes ont ainsi accès à ce nouveau réseau. Mais la qualité risque de varier de manière considérable, puisque la couverture s’annonce inégale sur le territoire, aussi bien en termes de géographie qu’en termes d’intensité : l’essentiel du réseau de Free s’articule autour des antennes de forte intensité. Le déficit d’antennes à intensité plus basse, notamment de 800 MHz, pourrait porter atteinte au bon fonctionnement du réseau. D’ailleurs, Free a pris soin de mentionner dans son communiquer les éventuelles raisons qui pourraient « impacter » la bonne réception de la 4G : trop d’utilisateurs, trop grande proximité d’une antenne, obstacles physiques… Free fait figure de poids léger des opérateurs téléphoniques, au regard notamment de son réseau, qui dépend encore largement de ses concurrents. Xavier Niel demeure néanmoins confiant quant à l’investissement réalisé dans ce domaine.

Un marché bientôt bouleversé

Si l’on ne peut que spéculer quant à l’efficacité à venir du réseau 4G de Free, on ne peut qu’être persuadé de l’effet qu’aura à court ou moyen terme cette annonce sur les prix proposés par les autres opérateurs. La 4G offrait en effet la perspective aux opérateurs une éventuelle augmentation des prix, permettant enfin de contrebalancer leur tendance à la baisse. De surcroit, là ou Bouygues propose 16 giga de données maximum à ses clients, Free en propose 20. La bourse ne s’y est d’ailleurs pas trompée, puisque Orange ainsi que Bouygues ont vu leurs titres accuser un recul de 3%. Cette stratégie de gain de part de marché aura-t-elle un effet véritable sur la stratégie des autres opérateurs ? Pour le moment, rien ne semble trahir une annonce faisant office de contrattaque de la part d’Orange, Bouygues ou SFR. Avec l’introduction de la 4G, il apparait très clairement que Free soit en passe de rompre avec ce qui constituait le meilleur argument de ses concurrents : le défaut de qualité de son réseau. En proposant en grande quantité à un coût bien moindre une technologie comme la 4G à ses clients, Free passe bel et bien dans une autre dimension.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook