Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

GDF en situation de position dominante ?





Le 9 Septembre 2014, par

L'Autorité de la Concurrence s'est saisie d'un dossier potentiellement explosif. L'opérateur historique du gaz en France, GDF, a t-il abusé de sa position dominante pour empêcher la concurrence de prospérer ?


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
GDF danse sur un volcan. L'opérateur est en effet sur la sellette à cause de son fichier client, une mine d'or, et pour cause : il représente un avantage concurrentiel conséquent par rapport à une concurrence qui en est évidemment privée. C'est pourquoi GDF n'est pas censé tirer profit de ce fichier… ce dont l'Autorité de la concurrence doute.
 
Des concurrents de GDF, parmi lesquels Direct Energy, ont porté plainte contre l'opérateur historique auprès de l'Autorité de la Concurrence. GDF aurait-il démarché les clients de ce concurrent sur la base de son fameux fichier afin de leur proposer des tarifs avantageux ? Tel est l'enjeu de cette enquête, dont les conséquences pourraient être lourdes pour GDF.
 
Plus largement, l'Autorité de la Concurrence aura à répondre à cette simple question : alors que le marché est censé s'être ouvert aux entreprises privées il y a 7 ans, pourquoi les clients sont-ils si peu nombreux à utiliser les services des entreprises concurrentes ? Les entreprises sont moins de 5% à avoir choisi de se fournir chez la concurrence, 13% pour les particuliers.
 
GDF serait « susceptible » d'avoir abusé de sa position pour empêcher les clients de choisir un autre fournisseur d'énergie, pourrait statuer l'Autorité, qui demande à l'opérateur d'ouvrir à tous son fichier historique afin que la concurrence puisse elle aussi lutter « à armes égales ». Cette ouverture devra débuter avant le 3 novembre pour les clients des tarifs réglementés, et avant le 15 décembre pour tous.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook