Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Hôtellerie : après la chute, un début d’embellie





Le 18 Mai 2017, par Anton Kunin

Après une chute suite aux différents attentats qui ont frappé Paris et la Côte d’Azur, les prix des nuitées d’hôtel commencent peu à peu à remonter, selon le Baromètre Hôtel Price Radar réalisé par le site de réservations HRS.


France : le prix moyen d’une nuitée progresse de 1,6 % en moyenne

Les prix moyens des nuitées sont en hausse de 1 à 2 %, selon les villes, à l’exception de la région PACA, où une pression sur les tarifs continue à se faire sentir, révèle le spécialiste de la réservation hôtelière HRS.

À Paris, les prix ont chuté de 4,3 % en moyenne en 2016. Les hôteliers ont toujours du mal à digérer cette tendance très négative pour leur chiffre d’affaires, mais la conjoncture laisse tout de même entrevoir un début d’embellie : au 1er trimestre 2017, les prix ont augmenté de 1,6 % en moyenne. Le tarif moyen d’une nuitée s’établit donc à 127 euros.

​Une situation très inégale selon les régions françaises

Mais la situation est très hétérogène suivant les régions. Sur la moitié ouest de la France (Toulouse, Bordeaux, Nantes), l’augmentation est assez modérée (1,1 % en moyenne), alors qu’autour de l’aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle, la hausse est de 8,4 %. Parmi les villes de province, seul Lyon peut se vanter d’une progression comparable (7,8 %). Dans la région PACA, en revanche, non seulement aucune hausse n’est observée, mais une baisse spectaculaire peut être constatée, avec -16,7 % à Marseille (pour un tarif moyen de 75 euros) et -12,8 % à Nice (82 euros). À Cannes, la baisse est moins prononcée, mais reste tout de même importante : -1,9 %, soit 150 euros la nuitée en moyenne.

Selon HRS, la timide hausse observée en moyenne nationale est le reflet d’une reprise de la croissance dans l’économie française globalement et d’une stratégie touristique annoncée par la Mairie de Paris. Pour l’ensemble de l’année 2017, HRS prédit une augmentation aux alentours de 3 % à Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Lille, de 1,5 % à Marseille et Montpellier et 4,8 % à Nice.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising