Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ikea va se lancer dans l'animalerie





Le 14 Juin 2017, par

Ikea se diversifie. Après les meubles en kit et la restauration, le géant suédois de l'ameublement bon marché veut se faire une place sur un marché de niche... Celui des animaux de compagnie !


En octobre, vont donc fleurir dans les établissements Ikea français des articles pour les chats et les chiens ! La collection Lurvig sera testée en France donc, mais également en Amérique du Nord et au Japon. Il s'agit, selon Le Parisien – Aujourd'hui en France, de proposer un catalogue d'une trentaine de références différentes, dans plusieurs tailles et coloris. Soit une centaine de produits en tout.

 

La gamme Lurvig proposera donc des gamelles, des paniers, des sacs de litière... Des articles de base donc, à des prix qui répondent au cahier des charges de l'enseigne : il faut que ce soit pas cher, mais durable. Et modulaire : un panier à chat viendra ainsi se ranger dans une case de l'étagère Kallax. Des griffoirs pourront trouver une place sur les pieds des tables vendues par Ikea...

 

Et l'animalerie n'est pas le seul secteur visé par le groupe. Des objets destinés à organiser une fête réussie à la maison seront ainsi commercialisés dans les prochains mois et en 2019, Ikea lancera également des parfums. Qui seront bien plus que des bougies parfumées, promet-on chez Ikea.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : ikea

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"

Fusions acquisitions : les pièges de l’engagement

Louis BERNARD, auteur de "La gestion de crise illustrée", nous livre les enseignements de la crise des missiles de Cuba
















Rss
Twitter
Facebook