Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Inégalités : la moitié de la richesse mondiale entre les mains de 1% de la population





Le 20 Janvier 2014, par

La concentration des richesses n'a jamais été aussi forte : la moitié de la richesse mondiale est entre les mains d'1% de la population mondiale, les 99% restants se partageant l'autre moitié. Oxfam tire la sonnette d'alarme.


Les 1% les plus riches de la planète concentrent 110 milliards de milliards de dollars, soit 65 fois plus que la moitié la moins bien nantie de la population mondiale. D'autres comparaisons donnent le tournis : le rapport de l'institut Oxfam explique ainsi que « la fortune combinée des 10 personnes les plus riches d'Europe dépasse le coût total des mesures de relance mises en oeuvre dans l'Union européenne entre 2008 et 2010 », soit 200 milliards d'euros. Cette fortune combinée représente elle 217 milliards…
 
Le rapport, qui prend en compte la période entre 1980 et 2012 dans 26 pays, montre que les fortunes n'ont cessé d'augmenter dans 24 de ces pays. Parmi les contrées les plus inégalitaires, on trouve les pays émergents (Mexique, Argentine, Brésil), tandis que dans les pays développés comme la France, le Canada ou l'Allemagne, les fortunes sont mieux équilibrées. Cela ne signifie pas pour autant que la situation y soit meilleure : la Suède ou la Norvège, qui sont pourtant parmi les pays les plus égalitaires, ont vu les revenus du 1% augmenter de 50%.
 
Une situation intenable pour l'organisme, qui prévient que les institutions politiques continueront de souffrir d'un manque de crédibilité. L'institut pointe du doigt des États appliquant une politique fiscale en faveur de leurs plus riches ressortissants. Oxfam donne pour exemple la faiblesse du taux marginal d'imposition pour les tranches les plus riches, alors que les revenus des 1% ont augmenté. Les paradis fiscaux sont également accusés, qui mettent à l'abri de l'impôt 18,5 milliards de milliards de dollars.
 
La lutte contre l'optimisation fiscale, l'arrêt des législations de complaisance pour les plus riches, une meilleure progressivité des impôts, sont parmi les solutions prônées par Oxfam pour améliorer le sort des 99% restants.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook