Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'Espagne sort de deux ans de récession





Le 24 Octobre 2013, par

L'Espagne a été, avec la Grèce, le pays le plus touché par la crise économique de 2009. Le chômage a atteint dans le pays plus de 25% de la population et cela faisait deux ans que le pays était en récession. Au troisième trimestre 2013 le pays a renoué avec la croissance. Une très légère croissance qui reste fragile mais qui redonne espoir.


cc/flickr/abdallah
cc/flickr/abdallah

La période de récession pourrait bien être définitivement terminée pour le pays : au troisième trimestre le PIB a enregistré une croissance de 0,1% selon les informations dévoilées par la Banque d'Espagne. Une croissance qui redonne confiance mais qui est loin de pouvoir résoudre les problèmes liés à l'impact de la crise sur l'économie espagnole.


Les données publiées par la Banque d'Espagne ne seront complètes que le 30 octobre 2013 lorsque l'institution bancaire du pays va confirmer, ou infirmer, cette première information. Si la hausse est confirmée, cela serait une véritable bouchée d'air frais pour une économie qui étouffait.


La chute de l'économie espagnoles durait depuis près de 9 mois consécutifs et est due à deux crises distinctes qui ont frappé le pays quasiment simultanément.


La première, celle qui a frappé toute l'Europe et le monde entier, a été la crise économique de 2008. Mais celle-ci a entraîné une deuxième crise espagnole, très semblable à la crise des subprimes qui a frappé les Etats-Unis : la bulle immobilière espagnole avait éclaté entraînant des répercussions importantes sur l'emploi et le logement.


Les prévisions de la Banque d'Espagne laissent penser que la crise économique européenne soit désormais terminée. Un sentiment partagé par de nombreux économistes et conforté par les résultats encourageants de plusieurs pays européens qui renouent avec une légère croissance après plusieurs mois de récession. La Grèce, l'Irlande et le Portugal, les trois autres pays les plus touchés par la crise, ont eux aussi retrouvé une légère croissance économique au troisième trimestre 2013.


Les déclarations de la Banque d'Espagne viennent d'ailleurs conforter la décision de Bill Gates qui a très récemment investit dans une société de construction immobilière de la péninsule ibérique.

 



Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook