Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La BCE pourrait se lancer dans l’assouplissement quantitatif





Le 3 Avril 2014, par

La Banque Centrale Européenne va-t-elle changer de politique et faire comme ses semblables américaines et britanniques ? Les économistes pousseraient de plus en plus Mario Draghi à se lancer dans une politique d’assouplissement quantitatif pour faire remonter l’inflation et baisser la force de la monnaie unique, mais le directeur de la BCE ne semble pas encore totalement convaincu.


cc/flickr/European Parliament
cc/flickr/European Parliament
Pour Christine Lagarde, présidente du Fonds Monétaire International, la situation ne fait plus aucun doute et est critique. Il faut que la BCE agisse afin de faire remonter l’inflation : « Plus d’assouplissement monétaire, y compris par le biais de mesures non conventionnelles, s’impose dans la zone euro ». Un message qui n’aurait pas pu être plus clair.

Mais la BCE n’a jamais tenté quelque chose du genre. Certes, elle a baissé ses taux directeurs à 0,25%, du jamais vu dans l’histoire, mais cette mesure ne semble pas avoir été à la hauteur des espérances. Certains pensent même à la possibilité de taux directeurs négatifs, mais ce n’est là qu’une théorie.

L'option la plus plausible pour la BCE serait d’appliquer les politiques monétaires du Royaume-Uni et des Etats-Unis appelées assouplissement quantitatif. Elles consistent au rachat par la Banque centrale de titres de dettes d’Etats sur les marchés. Résultat : augmentation de la monnaie, augmentation de l’inflation et baisse de la force de l’euro.

Mario Draghi, de son côté, n’a pas encore décidé quoi faire ce qui inquiète les banquiers des diverses banques nationales. Car les avis concernant l’assouplissement quantitatif sont très partagés. La BCE se trouve donc sur le fil du rasoir et devra, rapidement, prendre une décision.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook