Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Commission européenne revoit à la baisse ses prévisions de croissance





Le 3 Mai 2016, par

La Commission européenne n’est pas spécialement optimiste concernant la croissance à venir sur le vieux continent. L’exécutif bruxellois craint en effet que la remontée des prix du pétrole affecte l’activité en Europe.


Il y aura sans doute moins de croissance que prévu pour 2016 et pour l’année prochaine, prévient la Commission européenne dans ses prévisions de printemps. Bruxelles prévoyait auparavant 1,7% pour 2016 et 1,9% pour 2017, ces chiffres tombent désormais à 1,6% et 1,8% respectivement.

La Commission se réjouit de la politique monétaire très accommodante de la Banque centrale européenne qui fait pleuvoir les euros sur les établissements financiers. Le financement de l’investissement est donc moins coûteux pour les entreprises ; « la politique budgétaire dans la zone euro devrait soutenir la croissance cette année », explique-t-on à Bruxelles. Toutefois, les exportations pourraient bien fléchir, l’euro ne pouvant décemment pas tomber trop bas face aux autres devises.

En revanche, gare au prix de l’énergie. « même si la baisse du prix du pétrole s'est poursuivie au début de l'année 2016 et a continué à stimuler le revenu disponible réel, l'intensité de ce soutien devrait faiblir progressivement à mesure que renchérira le coût du pétrole ». L’inflation devrait elle rester proche de zéro dans les mois à venir : la hausse des prix sera contenue à 0,2% en 2016, et à 1,4% en 2017.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : europe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"

Fusions acquisitions : les pièges de l’engagement

Louis BERNARD, auteur de "La gestion de crise illustrée", nous livre les enseignements de la crise des missiles de Cuba
















Rss
Twitter
Facebook