Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La France demeure un pays attractif pour les investissements étrangers





Le 22 Mars 2016, par

La France est-elle un pays attractif aux yeux des investisseurs ? Il y a tout lieu de le penser, malgré le pessimisme et le déclinisme ambiant. Mais il y a moyen de faire encore mieux.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Le bilan Business France publié ce mardi 22 mars montre que l'Hexagone conserve un fort pouvoir d'attraction auprès des investisseurs étrangers. L'an dernier, la France a compté 962 implantations d'entreprises étrangères : c'est 5% de moins qu'en 2014, mais ces investissements ont permis de créer rien moins que 27% d'emplois en plus par rapport à l'année précédente.

En tout et pour tout, 33 682 postes ont été créés ou sauvegardés. Business France a comptabilisé plus de 20 000 entreprises étrangères installées sur le territoire. Elles sont responsables de 13% de l'emploi salarié en France. Ce sont les États-Unis qui sont le premier pays à investir en Hexagone : les entreprises américaines installées sur le territoire tricolore comptent pour 440 000 emplois directs et 2 millions d'emplois indirects.

La France est troisième sur le podium des pays européens les plus attractifs, derrière la Grande-Bretagne et l'Allemagne. Ce n'est pas si mal, mais peut mieux faire : en effet, l'Hexagone a trôné sur la deuxième place il y a quelques années.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : france

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook