Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Russie a bien tenté de peser sur les élections américaines





Le 7 Janvier 2017, par

Les services de renseignement américains ont confirmé l’ingérence russe durant la campagne présidentielle américaine. Le rapport est très clair sur le fait que le Kremlin, et donc Vladimir Poutine, a pesé pour affaiblir Hillary Clinton, candidate malheureuse de Donald Trump.


Devant ces preuves qu’il est bien difficile de contester, le président élu n’a pu qu’admettre que la Russie était bien un des pirates présumés… parmi d’autres. D’après Donald Trump, la Chine et d’autres pays ou groupes ont aussi tenté de s’en prendre à la démocratie américaine. 

Après la réunion entre les responsables du renseignement US et le futur président, ce dernier a reconnu que le pays, tout comme le parti démocrate, ont bien été l’objet d’incursions informatiques provenant de l’étrange. Pour Donald Trump cependant, ces tentatives n’ont eu « absolument aucun impact » sur le résultat des élections. Il lui est difficile de dire autrement, alors qu’il souhaite de rapprocher de la Russie et de son leader.

Donald Trump, qui sera intronisé officiellement le 20 janvier, a également indiqué vouloir mettre fin aux attaques informatiques ; il veut mettre sur pied un plan dans les 90 jours suivant sa prestation de serment. Cela sera-t-il suffisant pour éteindre cette polémique ? Barack Obama a, il y a quelques jours, ordonné l’expulsion de 35 diplomates russes soupçonnés d’espionnage.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : donald trump

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"
















Rss
Twitter
Facebook