Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La SNCF va remplacer ses bornes en gare





Le 15 Mars 2016, par

La SNCF va investir 25 millions d'euros pour moderniser et améliorer son parc de bornes automatiques, qui permettent d'acheter et d'échanger des billets directement en gares.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Ces distributeurs, jugés lents et peu intuitifs par bon nombre de voyageurs, ont bien besoin d'un sérieux coup de neuf. À commencer par leur logiciel : la SNCF promet « une ergonomie plus moderne et plus tactile, qui permet aux voyageurs d'acheter, de retirer et d'échanger leurs billets de train en un clin d'oeil ».

Le temps de transaction devrait passer à deux minutes pour un achat de billet en départ immédiat, et une minute seulement pour le trait d'un billet réservé. Il sera par ailleurs possible d'acheter des billets Eurostar ou des cartes d'abonnement directement depuis ces nouveaux distributeurs, ce qui n'était auparavant possible qu'au guichet.

En dehors du logiciel, la SNCF va aussi remplacer les bornes jaunes par des modèles gris et blancs à partir de septembre. Leur écran tactile sera plus grand et ils intègreront un lecteur de code-barres pour scanner rapidement les informations d'un billet. La SNCF dégage un million d'euros de chiffre d'affaires de son parc de bornes chaque jour.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : sncf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »
















Rss
Twitter
Facebook