Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La redevance, aussi pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs ?





Le 3 Octobre 2014, par

La redevance télé doit-elle se limiter à la… télé ? La proposition de taxer aussi les autres écrans (smartphones, tablettes et ordinateurs) de cette redevance revient sur le tapis, même si on ne fait pas que regarder la télévision sur ces dispositifs.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Et a fortiori, encore moins les programmes de France Télévisions, principal bénéficiaire de la redevance. Il est même tout à fait possible que l'on ne regarde pas la télé sur son PC ou sa tablette : internet est bien plus riche et plus vaste que la petite lucarne. Néanmoins, d'après François Hollande, l'assiette de la redevance pourrait s'ajuster à cette nouvelle clientèle : ce serait « plus juste » a lâché le président de la République.
 
Certes, il est possible de « regarder les chaînes du service public sur d'autres instruments que le téléviseur ». Mais le fait-on seulement ? Rien n'est moins sûr, mais c'est tout de même l'hypothèse de François Hollande qui sera certainement contredite dans les faits, mais le gouvernement est toujours à la recherche de nouvelles recettes pour l'audiovisuel public.
 
Pour 2015, le projet de budget se contente d'augmenter la redevance de 3 euros pour les possesseurs de téléviseurs. Il n'est pas question donc d'y inclure les utilisateurs de smartphones et de tablettes. Mais pour 2016 ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur



1.Posté par PAGAN le 06/10/2014 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi un redevance sur les ordinateurs puisque nous payons déjà pour avoir internet (30€ en moyenne par mois) ?
Pourqoui ajouter des taxes sur des taxes ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook