Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le FMI s'inquiète pour la croissance mondiale





Le 9 Octobre 2013, par

Les Etats-Unis ne tirent plus la croissance mondiale, ils sont même en phase aujourd'hui de la plomber. Le signal d'alarme donné par le FMI ce mercredi n'est pas à prendre à la légère. Il ne reste que 8 jours aux politiques américains pour trouver une solution sur le relèvement du plafond de leur dette.


Les Etats-Unis, premiers à tomber ?
Les Etats-Unis, premiers à tomber ?
Le message est clair : si les Etats-Unis tombent en défaut de paiement, le monte entier entrera en récession, le scénario du pire. Au mieux, il traversera "probablement une crise financière" déclare le Fonds Monétaire International. La croissance mondiale risquerait donc d'en pâtir.

Du côté des chiffres, on retrouve la même inquiétude de la part de l'instance financière. En 2013, la hausse du PIB mondial ne devrait être que de 2,9 %, alors que le FMI prévoyait une croissance à 3,2 %. Ce n'est cette fois-ci pas la faute des Etats-Unis mais plutôt des pays émergents dont l'économie ralentit. Par exemple, la Chine n'aurait en 2013 un PIB en hausse de 7,6 % "seulement" alors que ce pays représente aujourd'hui 40 % de la croissance mondiale.

La reprise reste molle, donc, particulièrement en Europe. Mais elle est bien là, comme l'indiquait notamment François Hollande. Reste que le FMI s'inquiète pour l'avenir économique de la planète et notamment à cause du risque de "poursuite d'une croissance molle en zone euro", d'un "endettement privé élevé" et de la "croissance cahotante des pays émergents", le tout associé à des "crises majeures sur les dettes publiques" dans l'ensemble des pays développés. Comme c'est le cas actuellement aux Etats-Unis…


Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook