Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Koweït fait ses emplettes en France





Le 21 Octobre 2015, par

La France continue d'engranger les contrats militaires d'importance. Cette fois, c'est le Koweït qui a sorti le carnet de chèques, avec à la clé des accords portant sur 2,5 milliards d'euros d'équipements.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Le Koweït va acquérir 24 hélicoptères Caracal, avec une option pour six appareils supplémentaires, ce qui représente un milliard d'euros. Cet hélicoptère est notamment utilisé pour les missions de sauvetage et au transport de troupes sur longue distance, de jour comme de nuit. Le pays souhaite également acheter du matériel militaire supplémentaire (maintenance, véhicules blindés légers…). 

Autre accord ferme, la création d'un centre de cancérologie pour 100 millions d'euros. Un fonds koweitien, doté de 450 millions d'euros, va aussi investir dans des PME françaises impliquées dans la santé et la haute technologie. Ces accords et lettres d'intention ont été signés par Manuel Valls et son homologue koweitien, le cheikh Jaber Al Moubarak Al Hamad Al Sabah.

Les deux pays ont par ailleurs convenu de travailler ensemble pour « assécher et de tarir les sources de financement » des filiales terroristes. Le dossier de la Syrie a été au menu des discussions, et là aussi la France et le Koweït souhaitent une « solution politique qui seule permettra de mettre un terme au conflit en Syrie ». 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : koweït

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook