Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Smic va augmenter de près d’1% au 1er janvier





Le 16 Décembre 2016, par

C’est le lundi 19 décembre que l’on connaitra le niveau de progression du Smic. Myriam El Khmori, ministre du Travail, annoncera en effet la nouvelle en début de semaine prochaine. Y aura-t-il un coup de pouce ?


Depuis le début du quinquennat de François Hollande, le Smic a progressé de 45 euros. Il est actuellement de 1 466 euros bruts mensuel, soit 9,67 euros de l’heure. Si le gouvernement applique la hausse mécanique telle que préconisée par le comité d’experts en charge du calcul, alors le Smic horaire sera de 9,76 euros de l’heure, ou encore de 1 480 euros bruts mensuel.

Il s’agit d’une hausse de 0,95%, ce qui est plus qu’en 2015 (+0,8%) et qu’en 2016 (+0,6%). La formule de calcul mêle l’inflation (subie par les 20% des ménages les plus pauvres) et le gain en pouvoir d’achat du salaire de base des employés et salariés. Mais certains attendent du gouvernement un coup de pouce.

Depuis 2012, le Smic n’a pas connu de coup de pouce. Plusieurs syndicats, dont la CGT et FO, réclament pourtant des revalorisations importantes, allant jusqu’à 25% ; le syndicat de Philippe Martinez veut ainsi monter jusqu’à 1 800 euros bruts mensuel. La CFDT estime de son côté que le Smic doit rester un salaire d’entrée et qu’il vaut mieux se concentrer sur la progression de carrière.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : smic

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"
















Rss
Twitter
Facebook