Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le dernier smartphone de Samsung a des problèmes de batterie





Le 1 Septembre 2016, par

Samsung fait face à une sérieuse difficulté. Le constructeur coréen rencontre en effet un problème de fiabilité sur un de ses nouveaux smartphones vedette, le Galaxy Note7, qui pourrait bien pousser l’entreprise à lancer un rappel du produit.


En cause, la batterie du smartphone. Plusieurs cas de combustion ont émergé sur internet et les réseaux sociaux, notamment en Corée du Sud. Le Galaxy Note7, annoncé au début du mois d’août et commercialisé dans dix pays deux semaines plus tard, est censé montrer le savoir-faire de l’entreprise en matière de téléphonie.

Pas question de ternir la très bonne image du produit, très bien accueilli par la critique… et le public. Ce d’autant que le Note7 doit concurrencer le futur iPhone 7 Plus qu’Apple doit annoncer le 7 septembre… C’est dire si cette affaire de batterie est potentiellement catastrophique pour Samsung.

D’une part, le lancement du Galaxy est repoussé dans plusieurs pays, et sans doute en France aussi. Et le constructeur pourrait aller plus loin : des discussions avec des opérateurs américains seraient en cours pour mettre en place un rappel des appareils déjà vendus. Un coup dur donc pour le groupe d’électronique qui surfait ces derniers mois sur le succès des Galaxy S7 et S7 Edge.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : samsung

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »
















Rss
Twitter
Facebook