Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le gouvernement fixe le taux du livret A à 1%





Le 10 Juillet 2014, par

Cela faisait des jours que tout le monde parlait de la potentielle baisse du Livret A en août 2014 alors même qu’il est déjà à son plus bas historique de 1,25% de rendement. Christian Noyer avait plaidé pour une baisse plusieurs fois et désormais cette baisse est une réalité : au 1er août le Livret A ne rendra plus que 1% par an, du jamais vu depuis sa création.


cc/Flickr/Guillaume Brialon
cc/Flickr/Guillaume Brialon
Le gouverneur de la Banque de France l’avait demandé à maintes reprises : pour lui relancer l’économie passait forcément par une baisse du Livret A. Notamment car son calcul est indexé sur l’inflation et que celle-ci est historiquement basse : 0,3% sur un an en juin 2014, hors tabac. Le gouvernement n’a pas pu faire autre chose que se plier à la demande de Christian Noyer.
 
Ainsi, le Livret A verra son taux de rendement revu à la baisse dès le 1er août 2014 : 1% par an. Du jamais vu depuis sa création en 1818. Toutefois le pire a été écarté pour les épargnants français puisque la baisse aurait pu être bien plus importante.
 
Si le gouvernement avait décidé d’appliquer la formule de calcul telle qu’elle le Livret A aurait pu baisser à 0,50%. Un taux que même la Banque de France n’avait pas envisagé dans ses recommandations pour le gouvernement. Toutefois, elle avait estimé possible voir souhaitable que le taux baisse à 0,75% ce à quoi le gouvernement s’est refusé.
 
Car c’est au gouvernement d’avoir le dernier mot et ce dernier peut, comme il l’a déjà fait auparavant et vient de le refaire, s’opposer à l’application pure et simple du calcul mathématique du taux de rendement indexé sur l’inflation.
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook