Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le plafond du livret A ne sera pas relevé mais sa rémunération baissée





Le 26 Mai 2014, par

Si d’un côté Manuel Valls tente de reconquérir la confiance des Français en annonçant, au lendemain d’une cuisante défaite du Parti Socialiste aux Européennes, une ultérieure baisse des impôts, d’un autre côté il annonce que la réforme du Livret A qui devait rehausser le plafond de ce produit d’épargne n’aura pas lieu. Pire, il se pourrait même que le taux de ce livret baisse, comme l’a déjà recommandé la Banque de France.


cc/flickr/Parti socialiste
cc/flickr/Parti socialiste
Lors de la campagne pour les présidentielles 2012 qu’il a remportées, François Hollande avait promis que le plafond de dépôt du Livret A aurait doublé. Avant son élection il était de 15 300 euros et devait passer, durant son quinquennat, à 30 600 euros. Il semblerait que pour l’instant cela ne se fera pas.

Malgré tout, le gouvernement a déjà rehaussé à deux reprises le plafond du Livret A qui atteint désormais 22 950 euros. Une somme que seuls 8% des détenteurs de ce livret ont effectivement à la banque. Une hausse du plafond de dépôt n’aurait concerné qu’eux, au final.

Mais si cette réforme ne se fait pas, il se peut qu’il y en ait une qui se fera, bien que le gouvernement n’ait encore rien décidé sur le sujet : il s’agit de la réforme concernant le taux de rémunération du Livret A, actuellement de 1,25% par an, le taux le plus bas jamais enregistré depuis la création de ce Livret en 1986.

Manuel Valls a en effet déclaré qu’il n’excluait pas la possibilité de baisser une nouvelle fois le taux de ce livret, taux que le gouvernement a déjà baissé à deux reprises depuis les élections de mai 2012. Le livret A aurait ainsi un taux de rémunération de 1% conformément à ce que préconisé en janvier 2014 par la Banque de France.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook