Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le prélèvement à la source repoussé d'un an





Le 7 Juin 2017, par

Edouard Philippe, le Premier ministre, a confirmé le report du prélèvement à la source. La mesure, qui devait entrer en vigueur le 1er janvier 2018, est reportée à l'année suivante. Elle sera mise en œuvre le 1er janvier 2019.


Il faudra donc attendre une année supplémentaire avant de voir les impôts être prélevés à la source, a déclaré Edouard Philippe au Parisien — Aujourd'hui en France. Le dispositif, qui avait été décidé par le précédent exécutif, n'avait les faveurs ni du président de la République, ni du gouvernement actuel. Emmanuel Macron avait ainsi, pendant la campagne électorale, clairement indiqué son peu d'appétit pour cette mesure.

Le prélèvement à la source tel que l'avait décidé le précédent gouvernement devait être organisé par les entreprises, l'argent devant être prélevé à même la feuille de salaire. Si Edouard Philippe convient qu'il s'agit d'une « bonne réforme » puisqu'elle permet d'ajuster en temps réel la perception de l'impôt par rapport à l'évolution des revenus, « je ne veux pas m’engager dans cette réforme sans avoir la certitude que, techniquement, tout se passera bien ».

Une phase de test du dispositif va être organisée cet été dans des entreprises volontaires, dévoile également le locataire de Matignon, qui veut utiliser l'année supplémentaire pour « garantir que le dispositif sera opérationnel et simple pour les employeurs et notamment pour les petites entreprises ». 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : impôts

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »
















Rss
Twitter
Facebook